Beaujolais rosé

La fraîcheur désaltérante du Gamay

BEAUJOLAIS ROSÉ

/ Télécharger la fiche / Commander

L'APPELLATION BEAUJOLAIS ROSÉ

Le vin provient d’une parcelle appelée le Clos du Vieux Bourg à Corcelles en Beaujolais, lieu dit qui bénéficie d’une exposition idéale. Le sous-sol est un « patchwork » de granit, d’argile et de calcaire, ce qui donne à ce vin toutes ses nuances.

Beaujolais rosé

La fraîcheur désaltérante du Gamay

Nos vignes

  • Age moyen des vignes : 40 ans
  • Cépage : 100% Gamay noir
  • Surface en production :
  • Agriculture : raisonnée
  • Alcool : 13%/vol.
Vinification

Le gamay est un cépage noir à jus blanc. La méthode de vinification est celle employée pour les vins blancs. Les grappes sont récoltées à la main, rigoureusement triées avant d’être immédiatement pressées. La fermentation se fait alors à basse température dans les cuves en inox pour garder toute la fraîcheur du fruit.

Dégustation, accords mets et vins

Avec des arômes floraux délicats, Il s’agit d’un vin léger, rafraîchissant et équilibré. Belles teintes roses pâles.
Idéal à l’approche de l’été, ce vin est désaltérant, à toute heure. Accompagné ou non, il sera parfait en apéritif. Il complètera idéalement une large palette de plats simples. A boire l’été sous la tonnelle.

Conservation

Les rosés sont des vins dont on doit profiter de suite, et qui doivent être appréciés dans les 2 ans.. A noter que les rosés sont fragiles et doivent être gardés à l’abri de la lumière.

La presse

Le Magazine des Cavistes & Sommeliers
En Beaujolais, c’est le gamay qui prime bien sûr et le potentiel de ce cépage est utilisé pleinement dans l’élabora-tion de ce vin rosé à la robe saumon. Au nez, on remarque assez vite les arômes floraux typiques, notamment de vio-lette, de sureau mais aussi de fruits (cerise, poire, amande fraîche), voire une touche de menthe. La bouche, vive et fraîche est harmonieuse, gentiment acidulée et la finale laisse la place au poivre blanc et au agrumes.

Millesime 2019

Les épisodes de gel au printemps et de canicule au début de l’été ont occasionné une petite récolte ainsi qu’une importante hétérogénéité entre celle du Sud et celle du Nord. La météo moins clémente en fin d’été a tout de même permis d’alimenter la vigne en eau et donc d’installer des conditions favorables pour la fin de la maturation. Une ramasse composée de petites baies de raisins mûrs avec un rapport jus/pellicule bien équilibré. Les vins du millésime 2019 seront de grandes fraîcheurs, ronds et souples approuvant la garde.